22 juin 2017 : Une journée noire pour Bastia

On connaît tous l’une des équipes les plus célèbres de tous les temps : la SC Bastia, une équipe corse dont le football coule dans les veines de chacun des membres ; sauf que la saison 2016-2017 a été pour l’équipe une véritable catastrophe et c’est peu de le dire. D’ailleurs, pour mieux parier sur cette équipe pendant cette saison, obtenez votre code bonus sur les sites de bookmakers présents sur le web. Mais revenons sur SC Bastia, comme si ce que l’équipe a vécu ne suffisait pas, nous apprenons que la SC Bastia a été rétrogradée en National 1 le 22 juin dernier.

Une saison qui vire au cauchemar

Et pourtant, tout avait si bien commencé lorsque pendant la coupe de la Ligue en 2015, on apprend que la SC Bastia remporte le championnat. Ce fut alors avec beaucoup d’espoir que l’équipe a voulu entrer victorieusement dans la prochaine saison qui, au final, lui a réservé pleine de surprises.

Le cauchemar a débuté dès le premier jour même de la saison lors d’un match contre le PSG à Furiani. Quelques minutes après le début du match, Lucas Mora, un joueur brésilien est soi-disant touché par le bâton d’un supporter. Le joueur n’hésite pas à déclarer que cet acte est lamentable et qu’on ne doit pas fermer les yeux sur ça. La LFP a pourtant décidé faire subir à l’équipe un match à huis clos ainsi qu’une amende de 20000 euros.

Au mois de janvier pendant un match de la Ligue 1, quelques présumés supporters corses émettent des cris d’insultes racistes à un des joueurs de l’équipe qui n’est autre que Mario Balotelli. Le joueur n’hésite pas à réagir sur Twitter en demandant au peuple français si c’est normal que la commission de discipline ne réagisse pas à ce qui vient de se passer. Une question qui ne laissera aucune réponse au final, car plus tard, le club subira un retrait d’un point avec sursis et on va lui interdire la tribune est pendant 3 matchs. Et ça ne fait que commencer…

Car quelques mois plus tard, Memphis Depay et Matthieu Gorgelin seront eux aussi victimes de la violence des supporters corses lors d’un match que l’équipe était censée faire contre l’équipe de Lyon. On assiste finalement à un match retardé de 50 minutes. Quelques minutes plus tard, un autre joueur subit lui aussi une agression aux vestiaires que la LFP n’a eu d’autres choix que d’arrêter définitivement le match et…que c’est Lyon qui remporte le match.

Trop de malchances ou coups montés ? On n’en sait pas plus sinon que le 21 mai, l’équipe a été reléguée en Ligue 2. Pendant un match disputé contre les Marseillais, elle se soumet finalement à une défaite spectaculaire qui a laissé sans voix ses fans. Une défaite qui lui a valu la relégation.

Et comme si ça ne suffisait pas, la DNCG annonce jeudi dernier que l’équipe corse sera finalement reléguée en National, et ce, pour des raisons budgétaires.

Trop c’est trop

Si, mercredi c’était l’AC Ajaccio qui a été la victime de la rétrogradation au troisième échelon national, jeudi ce fut la SC Bastia qui a vu voir son jour assombrir. C’était un peu comme si le sort devait couronner tout ce qui s’était déjà passé pendant toute la saison. Mais en fait, si c’est arrivé, c’est selon la DNCG pour des raisons financières, apparemment un manque de quelques millions d’euros pour que l’équipe puisse équilibrer son budget. Heureusement pour l’équipe qu’il y a encore une possibilité de faire appel. On évoque ainsi dans les réseaux sociaux que ce n’est qu’une relégation à titre provisoire. L’équipe va alors faire appel afin de mieux préparer la prochaine édition surtout en termes financiers. Pour l’instant, rien n’est sûr même si les joueurs gardent leur espoir et croient qu’ils pourront encore atteindre la Ligue 2 pour la prochaine saison.